Test Leica second round

Comme je me pose des question ... j'ai continué à tester.


Ce coup-ci j'ai emprunté le M8 avec 3 objos en 35mm, un summilux qui ouvre à f1.4, un summicron qui ouvre à f2, et un summarit qui ouvre à f2.5

Il faut savoir que Leica nomme ses objectifs selon leur qualité, leur ouverture en somme.

L'ouverture quant à elle influe sur la profondeur de champ et la luminosité de l'objectif.

Mais trêve de bavardage, voici ce que 3h de promenade dans Bruxelles peut donner.

Je suis d'abord allé saluer mon ami Nasser Eftekari dans son magasin Beermania.


A coté des côté des 400 bières qu'il a en magasin, Nasser s'est aussi lancé dans la production d'une bière de son cru: La Mea Culpa



Et pour l'avoir gouté, elle est très plaisante.


Je me suis ensuite mis en route vers la place du Luxembourg et j'ai attaqué la photo architecturale.





Arrivé sur la place, je ne pus que rendre honneur à ce monument dédié au travail.


et comme toujours l'aspect "mécanique" a pris le dessus.


La suite logique fut une descente sur la place Jourdan via le parlement européen.


notre fameux "caprice des dieux"



Il faut dire que la bête est de taille.







Mais on peut jouer de ses reflets.




Et on peut même y croiser la voiture du futur ...


mais le format n'est pas vraiment de poche, ce qui pourrait poser problème dans nos villes.


Une descente sur Jourdan via le parc Léopold.



Le beau temps est de la partie.


et Bruxelles continue de croître.


Un incontournable de la place Jourdan.


Un rapide passage par Van Meyel pour vider une carte mémoire déjà pleine.


Et se faire un auto-portrait de frimeur.


Ensuite en route vers le rond-point Schuman.

Mais d'abord un rapide crochet par l'académie de musique afin de tirer le portrait de Mokrane.


Une vue peu commune du Berlaymont,


de son vis à vis,

et des rues alentour.


Et puis retour au pas de charge pour rendre l'appareil.

De nouveau un plaisir à manipuler ce M8, une autre façon de prendre des photos.

Mise au point manuelle, priorité à l'ouverture, il faut s'adapter mais les résultats sont plaisants.

Le 35mm est un trop grand angle pour moi, je me tournerais plutôt vers un 50mm mais ce qui ne fait aucun doute c'est qu'il ouvrira au minimum à f1.4 et va pour un summilux.

Le noctilux est hélas hors de portée du commun des mortels et puis de toute façon la production est arrêtée et les dernieres 100 pièces sont parties à 10.000€

Libellés : , , ,