Problème de la retouche

C'est qu'on y prend vite goût.


Mais il faut toujours y aller avec parcimonie.

Libellés : ,